L’AUTISME ou LA SCIENCE CODÉE des ÊTRES SUPÉRIEURS

Nous humains stabilisés pour un temps sur cette terre,

Sommes loin de nous-mêmes

Si loin de nous-mêmes, que nous avons oubliés qui nous sommes

Cette mornalité norme

Cerclée sous un couvercle fini lance

Des résonances de survies et d’agonies.

Ces hommes et ces femmes

Ces êtres de génies, à qui nous pouvons vraiment dire merci

Qui par leurs différences, nous ramènent enfin

A qui nous sommes

Etre de chairs

ET êtres de lumières

La chair avait dominé et créé ces stress de densités limités

Cernés par un début et une fin

Impulsions

Vibrations

Expansions

Énergies

Electricités

Codes

Mémoires

Fréquences et sons

C’est tout ce que nous sommes

Le reste est illusion