La liberté des femmes, passe par celle des hommes et vice et versa

October 17, 2017

L’envie d’écrire depuis ce matin et les sujets ne montent pas …

Une vidéo transmise et le clic du déclic est là.

Les femmes, la place des femmes, la place des femmes et celle des hommes.


Comme tous nous le savons déjà, sans pour autant changer rien de trop en Soi, nous obéissons, pire nous transmettons, la hiérarchie humaine autoproclamé d’on ne sait pas bien où. Vous savez, celle qui place les femmes soumises aux hommes, et les hommes à dieu … un vaste programme qui démontre depuis déjà bien longtemps sa grande « efficacité » à rendre cette humanité heureuse ... yummm

 

 

Les femmes, nous avons besoin de nous.

Les hommes, nous avons besoin de vous.

ENSEMBLE nous pouvons tout et le meilleur et bien plus encore.

Ensemble nous sommes cette humanité magique, qui par sa seule présence consciente change déjà cet aspect.

 

Chacun chez soi et en Soi, proclame maintenant, la fin de ce temps.

Chacun chaque jour espace le regard dans son souffle, dans ses pensées et dans ses actes.

Nous sommes sons et couleurs, que nous dormions, râlions ou bien câlinions

Nous sommes ces odeurs.

Nous sommes ces saveurs, mêlées et mélangées qui offrent le meilleur.

Que pensons-nous, nous les femmes ? Laissons-nous cette empreinte, sans oser croire au meilleur et acter pour cela.

Les hommes, tous nos pères, nos frères, nos maris et tous nos amis, laissez-vous cette absolue dissonance entraver la liberté de la race des Hommes ?

 

Chacun, chaque jour, chez nous et en nous, que pensons-nous, que disons-nous et que faisons-nous ?

Ensemble, nous sommes la Force qui crée.

Dissociés, nous ne sommes que polarités destructrices

Nous sommes une même race.

Nous sommes une unité créatrice de magie.

Nous sommes ceux et celles, qui en chaque souffle pouvons-nous regarder vivre, agir et penser … et changer.

 

Nous regardons nos pensées et nous les changeons.

Nous regardons nos mots et nous les changeons.

Nous regardons nos actes, nos mouvements, notre rythme, et nous les changeons.

En mode cuisine, transport, boulot, dodo … Nous changeons à chaque seconde de notre jour, par le simple usage du mental orienté.

 

Et sans « larmer », gémir, juger, ni contre dire, nous lâchons.

Sans violence ni colère, mais avec un déterminisme inébranlable et une bienveillance renouvelée, nous lâchons ce programme devenu bien futile.

 

Et nous plaçons en nous chacun, le vent de l’équilibre,

Ce vent qui souffle Yin et Yang, unis en chac’Un.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes seins, Mes pieds et Moi

August 3, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

June 2, 2019

April 2, 2019

Please reload

Archives