Aux parents qui souhaitent que leur enfant change

August 31, 2016

Chaque enfant est porteur d’une histoire génétique connue et inconnue. Chaque enfant est le résultat de ce que sont génétiquement et affectivement leurs parents, grands-parents, arrières grands-parents  …

Nous sommes le résultat d'une lignée d’Hommes et une lignée de Femmes. Qui que nous soyons, c’est ainsi ! Ces hommes et ces femmes passés sont nés dans d’autres temps et avec d’autres programmes. Eux, comme nous-mêmes et comme nos enfants, nous sommes le résultat de cadeaux connus et inconnus.

 

Chaque enfant né porteur d’un programme inscrit dans son Adn. Chaque enfant est libre de rien et de tout, toujours connecté à Tout. Le pire et le meilleur sont en lui comme ils sont en nous-mêmes.

Oui, nous pouvons encore et toujours nous inscrire dans ce triangle Victime/ Bourreau/Sauveur. Ou bien nous plaçons un temps de pause, puis osons un pas en arrière pour nous extraire de ces ondes essentiellement réactives.

Enfin nous créons ce que nous voulons vivre et plus ce que nous ne souhaitons pas.

 

Vouloir pour l’autre est tellement lourd à porter pour celui qui reçoit l’intention. Rien ni personne ne peut vivre l’expérience, sinon chacun. Lâchons les demandes, le passé et le vouloir. Vibrons l’intention du meilleur pour nous-mêmes et résonnons uniquement cela.

 

Nous parents sommes une résonance qui propose bien souvent une «raisonnance», poussés par nos peurs et nos craintes, nos « je sais », « je l’ai vécu », « je l’ai lu », « je l’ai appris », « on me l’a dit » … Balivernes tout cela.

 

Nous ne savons rien pour nos enfants. Nous ne savons déjà bien souvent pas pour nous-mêmes. Ce que nous pouvons savoir est simplement ce que nous ressentons à leurs égards.

 

Nos craintes, nos doutes sont le simple regard de nos peurs.

Nos peurs sont en nous et sont nos propres vides d’Amour. Nos peurs sont des indications. Nos peurs sont nos alliées et amies, dont à terme nous devons nous passer. Nos peurs sont le résultat de notre programme, de nos croyances et de nos doutes. Nos peurs nous appartiennent et c’est à nous d’en pendre soin.

 

Nos peurs sont celles que nous accueillons pour les dissoudre en usant des outils et de méthodes qui permettent ces libérations. C’est ainsi que nous guérissons le programme trans-générationnel. C’est ainsi que nous allégeons notre poids du dos de nos enfants.

Centrons chaque jour nos pensées vers cette harmonie intérieure et toute personnelle, puis laissons poser.

 

Les enseignements de l'enfant aux parents sont des ouvertures du cœur tellement grandes, tellement immenses que la complétude de notre Etre passe par cet accueil absolu, de l’autre tel qu’il est. Nous accédons ainsi, pas à pas à de plus vastes dimensions de l’Amour. Nous aimons librement toutes les expériences que nous vivons et que nous avons eu à vivre. Nous aimons celles que les autres vivent ou ont vécues et vivrons encore.

Nous inscrivons ainsi notre accueil et non notre acceptation.

 

Rien ni personne d’autre ne peut vivre l’expérience du soi et accéder au Soi, sinon le soit m’Aime. Le plus nous nous aimons parents, dedans et en tout, le plus nous libérons nos peurs. Allégés de nos envies pour l’autre, nous ouvrons les bras plus grands et plus vastes, le cœur léger et disponible pour tout accueillir.

 

Ainsi l’enfant et l’adulte viennent recevoir pour évoluer chacun à son rythme, vers ce qu'il Est.

 

Dominique Errard : Une maman de 3 enfants qui le plus souvent vivent merveilleusement.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes seins, Mes pieds et Moi

August 3, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

June 2, 2019

April 2, 2019

Please reload

Archives